mercredi 6 février 2008

Dienville : la rue des Fossés



Deux boutiques disparues : le marchand de postes TSF et un bureau de tabac.


Two closed shops : the radio seller (wireless broadcasting) and a tobacconist.

5 commentaires:

quintarantino a dit…

What a pity, but today nobody wants the radio...

lyliane a dit…

Le bureau de tabac avait déjà senti venir l'interdiction de fumer?
et le marchand de TSF n'a pas su se reconvertir en vendant des MP3?

Bergson a dit…

Les deux maisons ont peu changé et pourtant les ouverture et la toitures sont totalement différent.
Tu nous as fait le jeux des sept errurs

Peter a dit…

Eh oui, les bar tabacs et les petits commerces disparaissent !

Très impressionné par ta manière de te documenter et illustrer ce pays que je connais mal. Tu travailles un peu comme j’essaye de la faire, mais il est clair qu’avec Paris comme source d’inspiration, il m’est probablement plus facile à trouver des sujets. Je suis donc doublement impressionné ! J’avais commencé à parler que du 17è arrondissement, mais après quelques semaines, il a fallu dévier sur d’autres sujets.

Ruth a dit…

Now that public smoking might be banned in France, the tobaccanist closes. :)