mercredi 3 décembre 2008

Dienville : la Poste est morte, vive l'Agence postale communale

 

 

 


Suite et fin des posts précédents. Le bureau de Poste de Dienville est fermé depuis le 1er décembre, merci de votre compréhension !
De réduction d'horaires en fermetures partielles, la fin du service public assuré par la Poste est consommée. Désormais la Mairie palliera les carences de la Poste avec une Agence postalecommunale fonctionnant avec des employés communaux.

After several open hours reductions and partial days off, the Post office of Dienville is completely closed after the 30th november 2008. The European flag is still over its gate ! The City administration of Dienville is going to take care of this "general interest service" with a so called " Postal agency" !
Posted by Picasa

4 commentaires:

hpy a dit…

De 10h30 à 12h, ça fait 1h30 d'ouverture par jour. Il faut avoir le temps à ce moment-là, ou attendre le lendemain. Mais c'est sûr, ça coûte cher dans les petites communes, ramené au nombre de visites quotidiennes. Il faut pouvoir payer.

Deslilas a dit…

Commentaire reçu de Suède :

"A la suédoise... sauf que chez nous ce sont les bureaux de tabac, supérettes et autres commercants qui pallient... on peut se demander si effectivement cela a apporté une plus grande flexibilité aux particuliers car le hachage des services postaux envoient les personnes dans 10 points de vente différents selon les besoins: retirer un paquet, encaisser un chèque postal, renouveler sa carte d'identité (qui se faisait à la Poste avant)... la vie est devenue tellement compliquée et nous fait perdre beaucoup de temps! Sans parler de la privatisation de l'énergie, vous en êtes au début et vous allez voir la douloureuse facture et les négociations qu'il faudra gérer avec les différents fournisseurs! Alors que les états reprennent les instituts bancaires, ils continuent à privatiser les services publics, JE N'Y COMPRENDS PLUS RIEN. Et vous????"
Anna

Bergson a dit…

et oui il faut supprimer tout ce qui n'est pas rentable les bureaux de poste, les écoles, les urgences, le département ; ceci pour que les synergie puissent sinerger que les tête délocalisante gagne plein de gros euros que que la foule aille à la soupe populaire (ou se révolte ?).

Miss_Yves a dit…

Encore DES POSTES en moins,moins de services,plus de profits, mais pas au profit de tous !