vendredi 21 avril 2017

Saussier Félix-Gustave, général Troyes 1828, Luzarche 1905


 Portraits du général Saussier, né à Troyes le 16 janvier 1828, décédé le 18 décembre 1905 à Luzarches. Inhumé le 23 décembre 1905 à Troyes.
Elève du lycée de Troyes où il avait pour ami  Henry,l'un des fils de l'inventeur Julien Joseph Jacquin. Il entra à l'école militaire de Saint Cyr en décembre 1848 et fit une brillante carrière militaire ( retracée dans le Dictionnaire des célébrités auboises, publié en 2016).
Elu député de l'Aube en novembre 1873, il participa à la consolidation de la Troisième république et ultérieurement s'opposa au général Boulanger.
Il avait deux frères, Victor Saussier, agriculteur à Viapres le petit et Louis Saussier, industriel sur Troyes, vénérable de la loge L'Union fraternelle qui s'opposa à Napoléon III lorsqu'il imposa son candidat à la tête du Grand Orient de France. Sa soeur Elise Saussier était l'épouse de Gabriel-Isidore Grisier, ami également de la famille Jacquin.
La famille Grisier-Saussier acheta en 1852 un manoir à Bures sur Yvette, le Château de la Vierge, dans lequel le général Saussier avait sa propre chambre, que l'on peut encore voir, appelée "la chambre du général".


jeudi 20 avril 2017

mercredi 19 avril 2017

Fin de partie pour les tortues de Floride du lac Amance

 
avril 2017

printemps 2015

Quelques tortues de Floride avaient survécu dans le lac Amance au cours des dernières années.
Suspectées de mettre à mal la diversité et l'équilibre de la faune aquatique de ce lac de 480 hectares elles viennent d'être appréhendées sur dénonciation de deux touristes vigilants.
Par comparaison, rappelons les pratiques des suédois envers cette espèce de tortue et également celle des parcs parisiens notamment celui des anciens docks de Bercy.

http://brienne-aube.blogspot.fr/2015/06/tortue-de-floride-et-grebes-huppes-au.html

dimanche 9 avril 2017

Règlements de compte à la baignade





Tandis que les couples constitués sont occupés à bâtir leur nid sur les berges du lac Amance, une centaine de célibataires s'expliquent  près de la plage de Dienville.
While the future parents are buiding their nest along the lake Amance, one hundred bachelors are arguing near the bath area of Dienville.

samedi 25 mars 2017

Auguste Rahon, violoncelliste. Concert à Brienne le château






Vendredi 23 mars 2017, un virtuose à Brienne le château à l'invitation des Amis de la bibliothèque de Brienne.
Superbe concert du jeune violoncelliste Auguste Rahon,. Salle comble pour des suites pour violoncelle seul de JS Bach et Gaspar Cassado.
 Auguste Rahon,élève du Conservatoire de Musique de Neuchâtel, est le petit-fils du regretté Pierre Rahon, maire et conseiller général de Brienne.

vendredi 17 mars 2017

Mme Korzeniewska-Duquairoux marchande de mode à Troyes 1846

   Annonce publiée dans le Propagateur de l'Aube en novembre 1846.

La modiste Korzeniewska-Duquairoux est née  Madeleine Rosalie Duquairoux à Brienne le Château le 18 août 1814, fille d'un menuisier Jacques Gaspard Duquairoux et de Madeleine Duc.
Elle a épousé  un réfugié polonais Jean Népomécène Stanislas  Korzenewski en 1843 et elle décède  le 22 août 1907 à Asnières  âgée  de 93 ans.
Ses frères et soeurs ont fait  carrière dans la musique et l'artisanat, l'aîné Louis est un facteur de piano réputé à Paris, une soeur,  Juliette, est  modiste à Troyes et le dernier né François Duquairoux est accordeur de piano à Troyes.

Le 5 mai 1852 elle dépose une demande de brevet d'invention au secrétariat de la préfecture de la Seine à Paris pour des perfectionnements apportés  dans la fabrication des chapeaux de paille.

Son frère cadet François Duquairoux, né le 20 mars 1823 à Brienne le Château est un enfant prodige.
Il se fait remarquer par ses capacités remarquables en calcul mental.
La Société académique de l'Aube alertée missionne une délégation conduite par le savant Alexandre Leymerie pour l'examiner. Un bref compte-rendu de cet examen est publié dans les Mémoires de cette société en 1831 :
"Vous avez accueilli avec empressement la recommandation chaleureuse de M. Astruc, en faveur d'un enfant très étonnant, le plus jeune fils du sieur Duquairoux, honnête artisan de Brienne le Château. Vous ave z donc voulu, en vous chargeant des frais du voyage, voir, entendre, juger vous-même; et admis à une de vos séance. Interrogé par plusieurs membres de la société, ce mathématicien de huit ans vous a montré de fait la plus heureuse faculté pour le calcul. Vous avez en conséquence, chargé M. le professeur Leymerie de vous rendre un compte-rendu détaillé de cet examen préliminaire, vous réservant d'aviser ensuite aux moyens de cultiver avec fruits les dispositions vraiment extraordinaires de ce petit prodige."

à suivre...