mercredi 25 février 2009

Moulin à farine Charrier Brienne la Vieille

 

 

Notice sur le Patrimoine industriel écrite en 1986


Moulin à farine Charrier, puis société coopérative agricole de Brienne-le-Château, actuellement musée
localisation Champagne-Ardenne ; Aube ; Brienne-la-Vieille
aire d'étude Aube
Adresse R.D. 11
destinations successives centrale hydroélectrique ; musée
dénomination moulin à farine
époque de construction 3e quart 19e siècle
année 1873
auteur(s) maître d'oeuvre inconnu
historique Moulin à farine établi en 1792, reconstruit une première fois en 1851 à la suite d' un incendie, puis une seconde fois à la suite d' un effondrement. Il appartient alors à Charrier. Lorsqu' il est exploité par la société coopérative agricole de Brienne-le-Château, dans le premier quart du 20e siècle, il fonctionne aussi comme usine d' électricité. Moulin et centrale hydroélectrique cessent leur activité dans la seconde moitié du 20e siècle. Le site est aujourd' hui utilisé par l' écomusée de la forêt d' Orient.
description Site desservi par voie particulière. Atelier de fabrication à un étage carré, élevé en torchis et pans de bois et couvert d' un toit à longs pans en tuiles mécaniques.
gros-oeuvre torchis ; bois ; pan de bois ; enduit partiel
couverture (matériau) tuile mécanique
étages 1 étage carré
couverture (type) toit à longs pans
état établissement industriel désaffecté
propriété privée
type d'étude patrimoine industriel
date d'enquête 1986
rédacteur(s) Alvès dos Santos G.
Référence IA10000068
© Inventaire général
Dossier consultable Conseil régional de Champagne-Ardenne - Service chargé de l'inventaire
3, rue du Faubourg Saint-Antoine 51037 Châlons-en-Champagne -


Avant et après l'incendie.
Posted by Picasa

4 commentaires:

hpy a dit…

t voilà qu'on n'y fait plus de farine pour faire du bon pain.

lyliane a dit…

C'est malheureux de laisser s'effondrer une belle bâtisse comme celle là.

Deslilas a dit…

Le musée annoncée n'a pas vu le jour, les bâtiments ont été dégradés progressivement avant que le coup de grâce soit donné par des incendiaires.

plumette a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.