dimanche 21 juin 2009

Souvenirs étranges de la Seconde guerre mondiale à Brévonnes

 

 

 


Fresques murales non signées datant de la période 1939-1944 à Brévonnes. de meilleures photos pourront être prises l'année prochaine quand le bâtiment sera restauré et l'étage où se trouvent les fresques accessible.

Unsigned fresco from the years 1939-1944 in Brevonnes. Better pics could be taken next year when the building will be renovated.
Posted by Picasa


Merci à Patrick Dauvet du Mike Bar de Dienville pour l'information.

Thanks to the Mike Bar landlord in Dienville for the information

3 commentaires:

hpy a dit…

Non signés, mais sait-on qui a habité, ou qui a pu y habiter momentanément pendant la guerre? Un prisonnier évadé qui se cachait et qui passait le temps en faisant de la peinture?

Deslilas a dit…

Plusieurs versions circulent sur la nationalité de l'artiste - allemand ou français-, les locaux auraient été utilisés comme prison. L'enquête doit être conduite.

Miss_Yves a dit…

A Saint-Lô, des "fresques ", dessins, graffitis datant de la même période ont été aussi découverts dans une maison .
Débat autour de leur éventuelle conservation : je crois que cela n'a pas abouti .